Aissa Hamada, particulièrement doué, intelligent et expérimenté, cet homme s’est fait passer pour un ancien militaire algérien. Sous ce titre, il a pu soutirer des milliers d’euros à plusieurs gérants de société. Cependant, qui est-il exactement ?  Découvrez sa biographie et son parcours.

Biographie d’Aissa Hamada

Monsieur Aissa Hamada, est un homme d’affaire avec de multiples ambitions. Il est né en Algérie, en novembre 1954 dans la ville d’Oran. Ayant vécu une enfance heureuse, il avait un rêve comme tous les enfants. Le sien était de devenir médecin. Par conséquent, il a axé ses études sur la science et la médecine générale.

Lors de sa deuxième année de licence, il a découvert la médecine traditionnelle. Suite à cette découverte, il a décidé de changer de passion pour s’orienter vers une formation en Masseur-Kinésithérapeute dans un des instituts les plus réputés de Paris.

Les expériences qu’il a réalisées tout au long de son parcours ont souvent orienté ses choix. Amoureux des sensations fortes, il pratique les sports à risques qui lui ont causé diverses fractures et blessures, mais aussi des accidents qui lui ont presque coûté la vie. Mais il a pu se remettre grâce à plusieurs heures de massage et de rééducation. Il devient ainsi apte à reprendre sa vie et ses habitudes quotidiennes. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.leparisien.fr

Carrière et vie professionnelle d’Hamada A

Monsieur Hamada a eu un début de carrière assez prometteur. En effet, à 27 ans, en 1981, il crée sa propre société du nom d’Aissa Hamada Algérie. La même année, il est un jeune entrepreneur expert dans le domaine énergétique. Il a eu ses débuts d’expériences dans un laboratoire forestier dans lequel il a été un fabricant de matériels. Puis il obtiendra un emploi à Bouygues, ensuite à Dassault Aviation. Il est par la suite devenu un ambitieux aux innombrables activités d’ailleurs cet entrepreneur crée une société à deux objectifs : traiter et recycler les ordures, de lutter et soigner l’autisme.

Causes des accusations d’escroquerie

En dépit de ses exploits professionnels, Aissa Hamada s’avère être un homme à plusieurs facettes dont la réputation n’est pas toute blanche. En effet, à 57 ans, en 2011, il a été interrogé à sa demeure en Isère par des enquêteurs de Grenoble. Accusé d’escroquerie, il donc été détenu provisoirement par la police. Ce n’était d’ailleurs pas la première fois qu’un tel incident arrive. En effet, en 2010, il a été enquêté par les enquêteurs de la police judiciaire de Savoie pour des raisons similaires. À cette époque, il tenté de soutirer environ un million d’euros à un entrepreneur souhaitent investir en Algérie. Toutefois Hamada a été intercepté.

Ses dernières tentatives d’escroquerie se sont passées en 2011. À l’époque, il s’est fait une fausse identité en prenant celle d’un ancien militaire algérien du nom de Kamel Benaissa. Promettant toujours aux entreprises, des débouchés en Algérie, il a cette fois-ci escroqué une société d’ingénierie algérienne. Son rôle était de se prétendre comme un intermédiaire capable de faciliter l’obtention de marchés de matériels de sécurité concernant des puits de gaz de la Sonatrach (la plus grande entreprise de pétrole et de gaz d’Afrique). Hamada a réussi son coup et la société tombe dans son piège. Cette société s’est engagée en lui payant environ 100.000 euros sous l’identité de Kamel Benaissa. Après, prise de conscience, la société victime d’escroquerie a alors porté plainte contre Kamel Benaissa mais Aissa Hamada a eu le temps de disparaître entre temps. 

Suite à plusieurs enquêtes menées notamment par la police judiciaire de Grenoble, il a été découvert que Hamada a réussi à escroquer deux autres entreprises auxquelles il a soutiré plus de 200.000 euros