La crise bancaire à Chypre

Situation impensable qui persiste, l’île de Chypre est toujours sujette au blocage des fonds des déposants. Malgré des discussions au plus haut point de l’état, la situation reste à l’heure actuelle figée.

Paradis fiscale pou de nombreux exilés russes et européens, l’île de Chypre située au coeur de l’Europe est toujours menacée par l’ensembles des argentiers.

Situation inédite depuis l’histoire des banques, une taxe forfaitaire vient d’être proposée par le gouvernement sur les dépôts bancaires.

En l’espace de quelques heures, c’est le pays tout entier qui vient de rentrer dans une crise sans précédent. Inquiétant au plus haut point les épargnants et exilés fiscaux russes, les banques chypriotes détiennent près de 60% des fonds russes dans leurs coffres !
Définitivement fâchée avec les exilés russes et princes du gaz, c’est la Suisse toute entière qui se frotte les mains en attendant à bras ouverts le retour des fortunes russes.

Cette taxe sur l’épargne devrait donc précipiter un peu plus l’île de Chypre dans la crise car près de 60% de ses dépôts bancaires sont liés directement ou indirectement à son statut reconnu de paradis fiscal.