De nos jours, les collectivités territoriales sont non seulement en butte aux mutations sociales, mais également aux changements de leurs missions avec des structures à repenser. Cependant, elles doivent prouver leur efficacité et leur efficience auprès des contribuables de plus en plus exigeants. Les organisations territoriales doivent donc effectuer des changements importants tels que prendre en compte une nécessité endurante d’adaptation et rendre les services proches des attentes des clients. Ainsi, il leur faut apprendre à conduire le changement et à ne plus gérer l’existant.  

Objectifs de la formation des managers territoriaux

L’objectif de ce parcours est de former des responsables territoriaux qui seront en même temps des généralistes de la gestion des organisations, mais aussi des praticiens du monde des collectivités territoriales. À la fin du programme, les participants seront capables de développer une stratégie de management des organisations et de la décliner en plans opérationnels. Ils peuvent piloter et concevoir des projets complexes multiniveaux et multiacteurs de développement économique, touristique et social. Ils arriveront à gérer et élaborer les outils de pilotage de la stratégie régionale comme les diagnostics de territoires, les observatoires, les études thématiques ou sectorielles ou la mise en marche des offres de service. Ces managers territoriaux construisent des liens entre les institutions et leurs territoires d’implantation comme la participation à des pôles de compétitivité, l’inscription des entreprises dans des réseaux d’affaires et des réseaux technologiques, la coopération à des actions interentreprises et la création d’activités nouvelles. Ils valorisent le territoire et ses potentialités pour fidéliser les entreprises, inspecter et implanter de nouvelles entreprises et attirer de nouveaux talents. Afin de mieux comprendre, veuillez consulter le site concernant le management des territoires.

Le savoir-faire et les compétences des administrateurs locaux

Pour les administrateurs, les compétences sont en priorité pluridisciplinaires. Pour une stratégie managériale des collectivités territoriales, ces managers doivent savoir bien gérer son personnel, les biens de la collectivité et des services publics et les actions de communication. Du côté financier, ils doivent dominer la pratique des marchés publics, les budgets, la gestion financière et les subventions nationales et européennes. Les administrateurs locaux arrivent à bien contrôler les problématiques d’ensemble de la planification des collectivités territoriales et locales. Ils maîtriseront l’environnement institutionnel des collectivités locales en croisant les approches juridiques, gestionnaires, économiques et sociologiques. De ce fait, il faut avoir une connaissance approfondie de la décentralisation. L’environnement politique de la collectivité locale doit être également bien dominé comme les élus locaux et la démocratie locale. Tous les participants doivent se préparer aux concours notamment la dissertation, la note de synthèse et les oraux. Ils doivent pareillement rédiger un mémoire visant à structurer une problématique institutionnelle avec un savoir d’ordre général.

Rôle d’un cabinet de conseil pour les collectivités territoriales

Un cabinet de conseil a la nécessité d’améliorer la transversalité des services afin d’adopter les politiques publiques déterminées par les élus. À cet effet, il doit être actif dans la gestion des ressources humaines afin de favoriser les évolutions de carrière et de permettre de devancer les changements dans la communauté. État des lieux, élaboration de divers scénarios pour progresser et mise en place, toutes ces étapes doivent impliquer les acteurs concernés. Une fois qu’une action a été retenue, l’ensemble de la hiérarchie doit être en accord avec le processus d’amélioration. Le cabinet-conseil aura en outre de son rôle de cabinet d’audit, une mission d’accompagnement dans la concrétisation des actions retenues afin de répondre aux problématiques des collectivités territoriales et locales dont il s’occupe. Dans le but de mener à bien ces actions, les communautés doivent se faire assister par des personnes qualifiées, neutres et aptes à prendre le recul nécessaire à un tel encadrement. Ainsi, le rôle de conseil et guide aux collectivités territoriales et locales s’étend à tous leurs services et couvre toutes les problématiques de fonctionnement, de mutualisation et d’organisation.  

Management des organisations territoriales : les conseils des experts

Le conseil pour le management des collectivités locales et l’organisation regroupe de nombreux volets particuliers à chaque problématique managériale ou organisationnelle. L’accompagnement managérial comprend à définir comment un chef de service se met par rapport à ses collègues, quels sont les points faibles et les points forts de son management, et quels sont les centres de progrès. L’administrateur se fait accompagner afin de progresser dans son management des territoires par un conseiller. Du fait de sa position neutre, son expertise et son recul, ce dernier peut déterminer les axes à travailler et les axes tangibles à optimiser. Le coaching des cadres territoriaux et des élus permet à ces derniers de gagner en autonomie dans l’amélioration de leurs compétences. Notamment, il permet d’analyser soi-même ses forces et ses faiblesses, ainsi que de discerner ses moyens de fonctionnement. Sans compter la structuration des fonctionnements des services afin de les rendre plus efficaces, l’organisation des services intègre généralement le concept de transversalité. Outre les séminaires, il faut analyser les relations entre agents territoriaux et élus et bien définir les rôles et responsabilités de chacun.