Ségoléne Royal est née le 22 septembre 1953 à Dakar, et est une femme politique française.
Ancienne députée, ancienne ministre des gouvernements Bérégovoy et Jospin, elle est actuellement présidente du conseil régional de Poitou-Charentes et vice-présidente de l’Internationale socialiste.
Elle est la première femme à avoir accédé au second tour d’une élection présidentielle française, qu’elle a perdu face à Nicolas Sarkozy, le 6 mai 2007.
Elle obtient le baccalauréat B, en sciences économiques.Après une licence de sciences économiques à l’Université Nancy II, elle est diplômée de Sciences Po en 1978.Ensuite elle intègre l’École nationale d’administration, promotion Voltaire,et en sort en 1980 (95e de sa promotion.choisit un poste de juge au tribunal administratif de Paris. En 1994, elle devient avocat au barreau de Paris par le jeu des équivalences de diplôme tout en siégeant à l’Assemblée nationale et au conseil général des Deux-Sèvres, et entre au cabinet Teitgen.
En 1983, elle trouve sa première implantation locale d’élue en devenant conseillère municipale d’opposition en Normandie.
Dès 1988 elle gagne une circonscription des Deux-Sèvres historiquement ancrée à droite.
Ségoléne Royal est ministre de l’Environnement dans le Gouvernement Bérégovoy, en 1992.
Puis, de 1997 à 2000, elle est ministre déléguée à l’Enseignement scolaire du Gouvernement Jospin, puis Ministre déléguée à la Famille, à l’Enfance et aux Personnes handicapées de 2000 à 2002.
Elle devient présidente du conseil régional de Poitou-Charentes en 2004.
Elle a été désignée au premier tour comme candidate officielle du parti socialiste pour la présidentielle de 2007 en 2006.
Le 22 avril 2007 elle accède au second tour de scrutin lors de l’élection présidentielle française.
Son appartenance politique est le PS.